Alors que l'Ouest des Etats-Unis connait de nouveaux incendies ravageurs en cette fin d’été, quel miroir nous tendent les séries sur ces catastrophes ?

Saison 1 de "The Morning Show" avec Reese Witherspoon.
Saison 1 de "The Morning Show" avec Reese Witherspoon. © Apple TV+

Les incendies touchent, cette année encore l'Ouest américain, une actualité malheureusement de plus en plus récurrente dans les JT et que les séries ont parfois abordés.  L’an dernier, par exemple, dans la saison 1 de The Morning Show, tout un épisode – le 6ème – se concentre même sur le traitement médiatique d’un tel événement. 

Les deux stars de la matinale Alex et Bradley (Jennifer Aniston et Reese Witherspoon)  sont envoyées en Californie pour présenter en direct au plus près de l’incendie leur émission. Sur place, pendant qu’Alex s’intéresse au sauvetage de chiens pris dans les flammes, Bradley, ex-journaliste d’investigation retrouve en revanche l’essence même de son métier de terrain. Et fait tout pour révéler comment de riches américains payent des services de pompiers privés afin de défendre leur habitation. 

Le risque : dérégler tout le service de secours incendie, puisque les pompiers d’État sont parfois obligés d’intervenir pour secourir leur collègue du privé pris dans les flammes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un vrai sujet dont la presse s’était d’ailleurs fait l’écho lors des incendies de 2018 quand à l’époque Kim Kardashian avait révélé avoir utilisé ces services pour protéger sa villa. C’est ce que l’on appelle « un effet 2 en 1 » ou comment tout en poursuivant sa critique de l’infotainement The Morning show révèle ici les inégalités à l’œuvre dans la société américaine et encore plus devant les catastrophes en l’occurrence les incendies qui rongent la Californie. 

Cette réalité qui touche l’ouest américain depuis des décennies avait d’ailleurs inspiré une série beaucoup plus ancienne : Les aventures de Lassie. Nous sommes en 1965, en saison 12, la chienne Colley est désormais la fidèle amie d’un garde forestier, Corey Stuart. 

Dans l’épisode « Feu de forêt » alors que le feu grignote les collines et menace d’enflammer toute une vallée où un petit éleveur latino fait paître ses brebis, le Ranger Corey, Lassie et leurs amis organisent la riposte afin de freiner l’incendie. Si l’aide de Lassie sera précieuse pour sauver des flammes un petit agneau, pendant que les canadairs et surtout les techniques amérindiennes feront le reste car Corey au détour d’une phrase révèle une information cruciale : « Les indiens combattent très bien le feu ».

Comme le rappelait récemment dans une interview dans 20 Minutes, le spécialiste de la physique des feux, Dominique Morvan, l’augmentation des feux de forêt depuis plus d’un siècle aux États-Unis s’explique entre autres par la disparition de ces peuples amérindiens qui savaient dompter la nature américaine : « Ils entretenaient les paysages » dit-il « et débroussaillaient les forêts pour permettre aux grands herbivores de rentrer dans la forêt, ce qui facilitait la chasse, mais avec la colonisation européenne et le massacre des Indiens la densité des arbres dans les forêts de l’ouest américain a fortement augmenté » ... Et les incendies avec ! 

Moralité : Il ne manque plus qu’à "rebooter" Lassie car à voir l’actualité américaine sous Donald Trump, y’aurait de quoi montrer les crocs. 

Retrouvez Benoît Lagane avec ses gourmandises sérielles et cathodiques dans Faim de Séries tous les vendredis dans le 5/7 de Mathilde Munos sur France Inter. Hier, à 5h53, en clin d’œil aux dernières étapes du Tour de France, une échappée dans les séries avec des héros à bicyclette : Et si les séries télé avaient la tête dans le guidon ?

L'équipe
Thèmes associés