Kamala Harris, première vice-présidente de l'histoire des États-Unis mais pas la première femme à occuper le siège dans les postes de télé dans les séries. La preuve par VEEP ou Commander in Chief et même Les Simpson.

"Commander in Chief," série télévisée avec Geena Davis.
"Commander in Chief," série télévisée avec Geena Davis. © AFP / ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12

Si Kamala Harris croit au pouvoir de prédiction de la fiction, et des séries américaines en particulier, elle peut être confiante … Un jour ou l’autre, le fauteuil à la Maison Blanche devrait lui être accessible car souvent dans les séries qui mettent en scène des Vice-Présidentes, et il y en a eu quelques-unes à la télé, elles finissent toujours par endosser ensuite le rôle de Présidente et commandante en chef.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Premier exemple dans la série Commander in chief, Geena Davis, l’ex-Thelma du film Thelma et Louise, joue le rôle de Mackenzie Allen, vice-présidente idéaliste qui doit dès le premier épisode prendre ses responsabilités à la mort du Président des suites d’une attaque cérébrale. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans Prison Break, la machiavélique vice-présidente Caroline Reynolds fomente l’assassinat du Président pour prendre sa place et elle deviendra … comme Joe Biden … 46ème Président.e des États-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Enfin, dans VEEP, l’excellente comédie avec la multirécompensée Julia Louis-Dreyfuss, la Vice-Présidente Selina Meyer ne veut pas être juste un faire-valoir et un symbole. Nous sommes certes dans la comédie mais le combat de cette vice-présidente très égocentrique dans un monde d’hommes qui le sont tout autant est assez jouissif. La comédienne, Julia Louis-Dreyfuss, qui a soutenu Biden et Harris a d’ailleurs félicité l’élection de la VEEP Kamala en écrivant dans un tweet en novembre dernier « Madame la vice-présidente n’est plus un personnage de fiction ». 

Moralité, si Kamala Harris croit au pouvoir des séries, sa route vers la Présidence est - semée d’embuches - mais elle est toute tracée … enfin… à condition que la série soit renouvelée en saison 2 ! De toute façon, les Simpson l'aurait un peu prédit.  

C’est l’info qui tourne en ce moment un peu partout sur Internet. Souvenez-vous dans l’épisode 17 de la saison 11 diffusé le 19 mars 2000 intitulé "Bart to the future", Matt Groening et sa bande imaginaient Lisa accédant à la Maison Blanche. Curieux hasard, relevé par de nombreux observateurs, Lisa Simpson porte dans cet épisode le même tailleur violet et le même collier à perle que Kamala Harris, le jour de l’investiture à la Vice-Présidence, mercredi dernier.  

Plus sérieusement, la couleur choisie par Kamala Harris est en fait tout un symbole, et ce n’est pas la première à l’avoir portée, c’est une couleur revendiquée par les féministes depuis le 19ème siècle, une histoire chromatique qui remonte en effet au combat des suffragettes en Grande-Bretagne. Si vous ajoutez à ça, comme on peut le lire dans Cosmopolitan que le violet évoque le rassemblement ou l’union de l’Amérique : le bleu démocrate mélangé au rouge républicain cela donne du violet alors tout s’explique. 

Il n’en reste pas moins qu’il y a 20 ans les auteurs des Simpson étaient clairvoyants en imaginant dans le futur de Bart que sa sœur Lisa puisse accéder au poste suprême à la Maison Blanche juste après la Présidence de Donald Trump qui avait, comme ils le disent dans la fiction, endetté le pays.

L'équipe
Thèmes associés