Infiltrations, recrutements de collaborateurs parlementaires, éléments de langage... Comment les représentants des lobbies s’immiscent dans la fabrication de la loi pour y inclure la défense d’intérêts privés.

Les lobbyistes toujours plus puissants à l'Assemblée nationale ?
Les lobbyistes toujours plus puissants à l'Assemblée nationale ? © AFP / JOEL SAGET

Les lobbyistes toujours plus puissants à l'Assemblée nationale ? Le 23 mai 2018, Delphine Batho accuse l'Union des industries phytosanitaires d'avoir eu accès à son amendement "90 heures avant" les députés, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation. Elle dénonce en creux l'influence cachée des lobbyistes sur les parlementaires

Pourtant, les lobbies sont censés afficher plus de transparence depuis le 1er janvier 2018, en s’inscrivant notamment dans un registre des "représentants d’intérêts". Sauf que le détail de leurs relations avec les élus reste encore assez opaque.

L’enjeu pour les lobbyistes ? Récupérer l’information au plus près du pouvoir, et la recherche du contact à tout prix. Qui sont-ils vraiment ? Quelles sont leurs méthodes ? Jusqu’où peuvent-ils aller pour influencer les responsables politiques ?

► ENQUÊTE INTÉGRALE | Des lobbies dans l’ombre du pouvoir, une enquête d'Isabelle Souquet et Marjolaine Koch pour Secrets d'info, à écouter en intégralité samedi 2 juin 2018 à 13h20.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.