Gâchis, frais de déplacements et indemnités en hausse, doublons : trois ans après la fusion des régions, le bilan est sévère. Si leur nombre a été réduit de moitié, leurs dépenses ont explosé.

L'Occitanie est la région française où le coût par habitant est le plus élevé.
L'Occitanie est la région française où le coût par habitant est le plus élevé. © AFP / PASCAL PAVANI

Née de la fusion entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, la région Occitanie compte aujourd’hui près de 6 millions d’habitants, répartis dans 13 départements. Son siège est situé à Toulouse. Et pour dédommager Montpellier, qui a perdu son statut de capitale régionale avec la fusion, il a été décidé que toutes les sessions plénières des élus auraient lieu là-bas, quatre fois par an. Et c’est là que les dépenses commencent à déraper. 

Près de 137 170 euros pour une journée de session plénière, huit heures de trajet pour trois heures de réunion, 5,4 millions d’euros pour aligner les primes des agents : bilan de la fusion dans la deuxième plus grande région de France.

ENQUÊTE INTÉGRALE | Fusion des régions : le grand gaspillage, une enquête de Cécile Hautefeuille, à lire dès maintenant et à écouter samedi 3 novembre à 13h20 dans Secrets d'info. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.