Prestations extravagantes, envolée des prix, commissions illégales : en France, depuis l'ouverture à la concurrence, la bataille commerciale autour des pompes funèbres ne profite pas vraiment au consommateur.

Pompes funèbres : quand on soulève le couvercle, on découvre que les arnaques sont nombreuses.
Pompes funèbres : quand on soulève le couvercle, on découvre que les arnaques sont nombreuses. © Getty / Altrendo images

Le marché des obsèques en France pèse chaque année près de 2,5 milliards d’euros. Avec 594 000 décès en 2016, ce commerce n'est pas près de faire faillite : dans 30 ans, conséquence du vieillissement naturel de la population, ce seront près de 750 000 personnes qui décèderont tous les ans. Comment les pompes funèbres arrivent-elle à engranger autant de bénéfices ?

Malgré les économies d’échelle et les gains de productivité réalisés grâce à la concentration importante du marché, partagé par trois acteurs principaux (OGF-PFG, Le Choix funéraire et Roc Eclerc), l'ouverture à la concurrence a eu pour conséquence l'augmentation des prix, qui ont grimpé deux fois plus vite que l'inflation depuis 1993. Il faut en moyenne débourser 4 000 euros pour se payer des obsèques.

Contrats douteux, commissions illégales : quelles sont les dérives du commerce des obsèques ?

ENQUÊTE | Pompes funèbres : pompes à fric, une enquête de Philippe Reltien, samedi 5 mai à 13h20 dans Secrets d'info.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.