Emmanuel Macron veut réformer le CESE, mais il risque d'y avoir du travail et beaucoup de résistances.

Conseil économique social et environnemental, Palais Iéna
Conseil économique social et environnemental, Palais Iéna © CESE / DR

Une enquête de Sylvain Tronchet à découvrir en intégralité dans Secrets d'Info

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) est une chambre consultative censée éclairer le gouvernement. Mais elle ne remplit pas vraiment cette fonction. Emmanuel Macron souhaite la réformer. C'est sans compter sur les nombreux sièges réservés aux syndicats, leur entente cordiale avec les patrons, et les nombreux avantages auxquels il faudrait renoncer...

Près d'un tiers des 233 sièges sont réservés aux syndicats. L'intérêt des rapports effectués par l'institution est souvent pointé du doigt. Les conseillers ont tendance à ne vouloir froisser les intérêts de personne. Résultat : les rapports ont tendance à ne rien apporter.

Le CESE est également devenu une source de financement détournée des organisations professionnelles. Les représentants reversent leur indemnité de 3000€ à leur centrale. Pour la CGT : 3,5 €/an, entre ses 18 membres au CESE à Paris, et ses 200 représentants dans les CESER (CESE régionaux).
Quand aux fonctionnaires, ils bénéficient d'avantages en or. Leur salaire moyen : 4000€/mois. A une époque, une dizaine de salariés fantômes étaient déclarés au ministère du budget. Et comme Bercy payait leur salaires, les agents se les partageaient en primes.

Après un audit très sévère de la Cour des Comptes en 2015, Jean Paul Delevoye, président du CESE de 2010 à 2015, tente des réformes. Selon l'ancienne conseillère de l'institution, Sophie de Menthon, c'est ce qui lui a coûté sa réélection.
Le 3 juillet 2017, Emmanuel Macron annonce devant le congrès que le CESE doit devenir "le forum de notre République", c'est à dire ce qu'il devrait déjà être. Mais la refonte risque d'être douloureuse : elle prévoit de supprimer un tiers des membres.

►► Découvrir l'enquête intégrale de Secrets d'Info

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.