Succès fulgurant pour la start-up de prise de rendez-vous médicaux : en cinq ans, la société affiche une valorisation de plus d'un milliard d'euros. Mais cette réussite pose la question de l'impact que peut avoir un tel acteur, devenu incontournable.

Le succès fulgurant de Doctolib, qui a drainé 76 000 abonnés – dont la moitié gagnés en 2018 – cache peut-être des dérèglements dans le secteur de la santé.
Le succès fulgurant de Doctolib, qui a drainé 76 000 abonnés – dont la moitié gagnés en 2018 – cache peut-être des dérèglements dans le secteur de la santé. © Maxppp / Aurelien Morissard / IP3 PRESS

C'est désormais un site de référence, utilisé par 34 millions de Français chaque mois. En quelques clics, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, Doctolib permet de trouver un créneau de consultation rapidement, sans attendre les horaires d'ouverture du secrétariat. 

Doctolib, c'est aussi une plateforme offerte aux médecins pour faire de la téléconsultation : depuis septembre dernier, la Sécurité sociale rembourse des consultations vidéo menées à distance, sous certaines conditions.

Mais Doctolib inquiète : même si pour l'heure, 17 acteurs se partagent le marché florissant de la prise de rendez-vous en ligne, dans les faits, et surtout depuis que Doctolib a racheté son principal concurrent en 2018, les 16 autres acteurs se partagent des miettes. Sans Doctolib, aujourd’hui, il est difficile pour un médecin d’exister sur Internet. Si demain, la plateforme venait à changer sa pratique tarifaire, quels moyens auront les médecins pour résister ?

► ENQUÊTE INTÉGRALE | Stratégie commerciale offensive, ministère de la Santé qui fait la promo de Doctolib, incertitude quant aux données personnelles... Doctolib : success story ou danger pour le monde de la santé ? Une enquête de Marjolaine Koch, à lire dès maintenant et à écouter samedi 18 mai à 13h20 dans Secrets d'info.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.