Cancers, asthme, diabète, maladies auto-immunes... A Fos-sur-Mer, près de Marseille, un nombre anormal de maladies touche les habitants. La cause pourrait bien être l'énorme pollution de cette région industrielle.

La pollution est visible au-dessus de la zone industrielle de Fos-sur-Mer
La pollution est visible au-dessus de la zone industrielle de Fos-sur-Mer © Radio France / Géraldine Hallot

L'étude franco-américaine Fos Epseal, publiée en janvier 2017 démontre qu'à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis, les habitants déclarent deux fois plus de maladies qu'ailleurs en France. Et pour cause, l'ouest de l'étang de Berre est l'une des plus grandes zones industrielles d'Europe. Des industries lourdes donc très polluantes. Mais le lien entre la pollution des usines et les maladies des habitants n'a pas encore été scientifiquement prouvé. Officiellement, d'après les relevés d'Air Paca, la qualité de l'air à Fos-sur-Mer est même souvent bonne ou satisfaisante.

En réaction à ces résultats surprenants, un groupe de scientifiques et de citoyens créé l'Institut Eco Citoyen. En 2011, ils lancent leurs propres mesures de la qualité de l'air. Résultat : "l'air est composé de particules ultrafines à 80%, relate Philippe Chamaret, chimiste et directeur de l'Institut, et la composition chimique des polluants de l'air est extrêmement complexe"

C'est un constat très alarmant car les particules ultrafines sont les plus dangereuses pour notre santé, car elles pénètrent plus intimement l'organisme humain. Pourquoi Air Paca ne détectait-elle pas ces particules ? Que font les usines pour réduire cette pollution ?

L'enquête intégrale de la Cellule investigation dans l'émission Secrets d'Info.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.