Le pouvoir en France est convaincu que la Russie cherche à déstabiliser les démocraties occidentales via ses médias officiels et via Internet. Il s’en inquiète à l’approche des élections européennes. Mais qu’en est-il vraiment ?

Campagne des européennes : les craintes d'une nouvelle cyberattaque russe
Campagne des européennes : les craintes d'une nouvelle cyberattaque russe © Getty / George Mdivanian / EyeEm

La France leur reproche de rouler pour le Kremlin en véhiculant parfois de fausses nouvelles. RT, Sputnik... Ces médias, relativement récents en France, ont un objectif clair : montrer que les démocraties occidentales fonctionnent mal, afin de légitimer le pouvoir du président russe.

La Russie déploie également toute une activité numérique souterraine. Des fermes à trolls fabriquent de fausses nouvelles, de faux comptes, et les démultiplient sur internet. Mais rien ne dit qu’elles soient à la manœuvre en France.

À la veille des élections, européennes, certains redoutent pourtant un nouvel afflux de fausses nouvelles encore plus indétectables et une montée en puissance de cette influence russe supposée.

ENQUÊTE INTÉGRALE | La menace d’une ingérence russe plane-t-elle sur les élections européennes ? Campagne des européennes : les craintes d'une nouvelle cyberattaque russe, une enquête sur les nouvelles techniques d’influence utilisées par la Russie, à lire en intégralité et à écouter samedi 23 mars à 13h20 dans Secrets d’info, sur France Inter.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.