L’Office Culturel de Cluny est accusé par d’anciens membres de dérives sectaires, et son fondateur d'abus sexuels. L’association a été condamnée pour entorse au droit du travail. Des héritiers de cette structure continuent de recevoir des subventions publiques.

Très bien implanté localement et reconnu par les collectivités pour ses activités culturelles, l’Office Culturel de Cluny est accusé de dérives sectaires par d’anciens membres.
Très bien implanté localement et reconnu par les collectivités pour ses activités culturelles, l’Office Culturel de Cluny est accusé de dérives sectaires par d’anciens membres. © Getty / Jasmin Merdan

Une galaxie d’associations installées dans des lieux culturels depuis des décennies un peu partout en France propose spectacles, expositions, formations artistiques pour adultes et pour enfants sans jamais se réclamer de leur maison-mère : l'Office Culturel de Cluny (OCC). 

ENQUÊTE INTÉGRALE | Fraudes à l’Urssaf et non-versement de salaires, soupçons de dérives sectaires, accusations d'abus sexuels : questions autour de l'Office Culturel de Cluny, une enquête de Cécile de Kervasdoué, à lire et écouter en intégralité samedi 29 septembre à 13h20 dans Secrets d'info.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.