Yoplait, Candia, Béghin-Say… Ces marques appartiennent à des coopératives agricoles, qui regroupent des producteurs pour mieux partager les bénéfices. Mais certaines sont devenues des multinationales aux filiales opaques. Des agriculteurs leur demandent des comptes.

Les agriculteurs, censés diriger la stratégie des coopératives agricoles, ont souvent du mal à savoir ce qu'il s’y passe.
Les agriculteurs, censés diriger la stratégie des coopératives agricoles, ont souvent du mal à savoir ce qu'il s’y passe. © AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER

En France, les coopératives agricoles regroupent aujourd’hui trois agriculteurs sur quatre, une marque alimentaire sur trois, et emploient plus de 180 000 salariés. Sur le papier l’idée semble belle : créées par les agriculteurs pour les agriculteurs, elles ont pour objectif de valoriser leur production mais aussi leurs territoires, et de faire redescendre la valeur ainsi créée vers les agriculteurs. 

Mais au fil des ans, ces coopératives ont grossi, se sont rachetées entre elles, et ont même parfois racheté des concurrents privés, pour devenir des multinationales pouvant générer des milliards d’euros de chiffre d’affaires. Les agriculteurs, censés diriger la stratégie de la coopérative, ont souvent du mal à savoir ce qu'il s’y passe : quels revenus sont dégagés, quelles pertes éventuelles... 

Si elles ne payent pas d’impôt sur les sociétés, certaines coopératives veillent parfois à ce que leurs filiales étrangères en payent également le moins possible, via des implantations dans des pays à la fiscalité plus douce. Derrière le discours officiel  ("on travaille pour nos producteurs"), les pratiques utilisées par les coopératives n’ont donc parfois pas grand-chose à envier à celles des entreprises capitalistiques de droit privé dont elles se disent éloignées.

► LIRE L'ENQUÊTE INTÉGRALE | Quand les coopératives agricoles deviennent des multinationales, une enquête d'Anne-Laure Chouin, cellule investigation de Radio France, à lire dès maintenant et à écouter samedi 2 juin à 13h20 dans Secrets d'info.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.