Aujourd'hui, dans "Secrets d'info", l'étau judiciaire se resserre autour de Patrick Balkany

Les époux Balkany
Les époux Balkany © Reuters

Le journaliste Sylvain Tronchet mène l'enquête, et révèle l’existence de curieux programmes immobiliers à Levallois.

Depuis que Patrick Balkany a été élu Maire, en 1983, des immeubles ont fleuri par dizaine dans les rues de Levallois .

La justice s'intéresse donc à ces programmes immobiliers.

En une vingtaine d’années , il a transformé cette banlieue ouvrière en quartier huppé de l’Ouest parisien. Levallois est aujourd'hui la ville la plus dense en Europe ...

Pour mener ces programmes, la ville a un bras armé, la SEMARELP. Une société dirigée par... Isabelle, la femme de Patrick Balkany .

EcoutonsAnne Eugénie Faure, une opposante à Patrick Balkany:

Un témoin révèle que cette société a des méthodes surprenantes . Ce témoin s’appelle Sébastien Blanc , c’est un ancien proche des Balkany.

Il a travaillé pour la ville et, aujourd'hui, c’est un adversaire politique. Agent immobilier, il connaît bien le secteur.

Sébastien Blanc prendl'exemple de la construction d’une résidence de 3 bâtiments, 5 étages, le Carré Chaptal.

Première bizarrerie, au lieu de vendre le terrain à un promoteur, la SEMARELP le cède à un intermédiaire, qui va se faire racheter ensuite, près de 2 millions d'euros .

Sébastien Blanc s’interroge:

Mais n’est pas tout. Le promoteur va construire plus que ce qui lui est autorisé:

Le prix de vente du terrain, aussi, interpelle Sébastien Blanc :

Toutes ces bizarreries se retrouvent sur le bureau du Juge Renaud Van Ruymbeke . D’autant qu’elles se sont répétées sur d’autres opérations immobilières à Levallois.

La justice soupçonne que ces sommes, qui disparaissent, aient pu servir de dessous de table . Et ce n’est pas sans conséquences pour le contribuable. Levallois est la ville la plus endettée en France . Ecoutons encore Anne Eugénie Faure, l'élue socialiste de Levallois :

Le premier interessé, Patrick Balkany, a refusé de répondre sur ces éléments . Mais il ne répond jamais précisément aux questions des journalistes. Comme lorsqu’il sortait de chez le Juge, en octobre dernier, lors de sa mise en examen.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.