"Secrets d'info"enquête sur un procès absurde

Daniel Legrand, plus jeune des accusés d'Outreau
Daniel Legrand, plus jeune des accusés d'Outreau © MaxPPP

Mardi 19 mai, le troisième procès de l’affaire d’Outreau va s’ouvrir à Rennes devant la cour d’assises.

Cette audience risque de raviver les soupçons et de relancer les rumeurs.

Il semble bien difficile de clore l’affaire d’Outreau.

Ce dossier criminel a pourtant été déjà examiné deux fois , à Saint Omer en 2004 , et à Paris en 2005.

Sur les 17 personnes qui avaient été mises en examen, 4 ont finalement été condamnées et 13 autres ont été acquittées.

Daniel Legrand , 33 ans, est l’un des innocents d’Outreau . Il va cependant être de nouveau jugé .

En effet sonacquittement avait été prononcé pour des faits qui aurait commis quand il était majeur, or Daniel Legrand était aussi poursuivi pour des viols qu’il aurait perpétué quand il était mineur.

Si, sur unplan strictement juridique , ce procès est légal , il n’en demeure pas moins « judiciairement absurde » pour les avocats des acquittés d’Outreau.

En effet, Daniel Legrand va être jugé pour des faits pour lesquels il a déjà été innocenté.

La justice aurait d’ailleurs pu se dispenser de ce nouveau procès , mais un syndicat de magistrats et une association de victime s ont relancé la procédure.

Au sein de la magistrature, l’affaire d’Outreau demeure une blessure à vif.

De nombreux juges ou procureurs continuent de croire que les acquittements prononcés il y a 10 ans sont le résultat d’une campagne médiatique.

Ils refusent de croire que l’appareil judiciaire ait pu à ce pointdysfonctionner.

Cette nouvelle audience risque donc de nourrir de nouvelles théories du complot.

Une enquête de Jean - Philippe Deniau suivie d'une interview de l’avocat Eric Dupond-Moretti.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter L'enquête Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.