Frédéric Pommier présente chaque jour son éphéméride. Aujourd'hui une taxe sur le poil comme remède au déficit... ou presque.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.