Cannibalisme
Cannibalisme © corbis / Sarajo Frieden/Illustration Works
En arrivant en France, Issei Sagawa avait deux projets : passer un doctorat en littérature et surtout se trouver une nana jolie à croquer. Croquer, au sens propre du terme, car il était depuis longtemps tenaillé par l’idée de manger de la chair humaine. _« C’est en CP que m’est venue l’envie. En regardant les cuisses d’un camarade, je me suis soudain dit : ‘‘Miam… ça a l’air délicieux !’’ »_ Mais, ce 11 juin, c’est sur une étudiante de la Sorbonne qu’il va passer à l’acte…
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.