Paul Deschanel était chef de l’Etat depuis trois mois et il avait, ce soir-là, pris un train de nuit gare de Lyon – direction Montbrison, où il était prévu qu’il inaugure un monument. Après une heure de voyage, il rejoint sa couchette, se met en pyjama, avale des somnifères… Pas de chance, le sommeil ne vient pas, la chaleur est trop étouffante. Raison pour laquelle il décide d’ouvrir la fenêtre du wagon… Mais il a l’esprit embrumé et en se penchant pour prendre l’air, le voilà qui bascule dans le vide…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.