Tous les hommes politiques rêvent de marquer l'Histoire avec de grandes déclarations. Il y eut ainsi Chirchill : "'du sang, de la sueur et des larmes". Il y eut le Général de Gaulle et, dans un genre différent, le célèbre "Casse-toi pauv' con !" de son très lointain successeur. Mais, ce jour-là, c'est donc une phrase de John Kennedy qui va rester dans les esprits. On est alors en pleine guerre froide et il vient exprimer le soutien de l'Amérique aux habitants de Berlin-Ouest. Avant de prendre la parole, il demande à son traducteur comme dire en allemand "Je suis un Berlinois"...

L'événement fit la Une de la presse partout dans le monde.
L'événement fit la Une de la presse partout dans le monde. © radio-france
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.