En ce temps-là, à la télé, il n’y avait pas encore d’écrans publicitaires, mais c’est bien un publicitaire qui eût l’idée de ce programme.

Ce publicitaire s’appelait Jacques Rouxel et voulait adapter le principe du comic-strip pour le petit écran. Le graphisme est rudimentaire et le ton bon enfant, mais la chaîne recevra quantité de courriers de téléspectateurs choqués par l’imbécilité de cette série sans queue ni tête...

Les Shadoks
Les Shadoks © Rouxel
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.