La procédure Dublin - une politique d'asile - est née en même temps que l’espace de « libre circulation » en Europe. Quelles sont les conséquences de ces accords kafkaïens ?

Frontière entre la Suisse et l'Europe à Bâle
Frontière entre la Suisse et l'Europe à Bâle © Getty / Michele Tantussi

Aujourd'hui...

Axe charnière de la construction d’une politique européenne d’asile, la procédure Dublin, est née en même temps que l’espace de « libre circulation » en Europe. Son principe est simple : un demandeur d’asile déposera son dossier uniquement dans le pays où il a été enregistré pour la première fois par les autorités. Censé éviter qu’un requérant ne sollicite l’asile à plusieurs endroits, ce système met une pression considérable sur les zones géographiquement les plus proches de la méditerranée.

L’espace francophone vous propose de comprendre les conséquences de ces accords kafkaïens en suivant deux dimanches de suite, l’histoire d’Angèle, réfugiée.

Depuis plusieurs mois, Angèle se rend toutes les deux semaines au service Asile et départ de l’office cantonal de la population et des migrations à Genève.

Ce jour-là Angèle est angoissée… son « délai Dublin » expire dans quinze jours.

« Angèle, dublinée : je n’irai pas en Italie ! » c’est la première partie d’un reportage de Véronique Marti diffusé le 08 mai 2017 sur la RTS

BERNARD LAVILLIERS « Croisières méditerranéennes »

Nous sommes toujours avec Angèle, jeune migrante africaine coincée en Suisse. Deux jours avant l’expiration de son « délai Dublin », Angèle est interpellée devant l’Office Cantonal de la Population et des Migrations à Genève. Menottée, elle est arrêtée par trois policiers sous les yeux de l’aumônière venue l’accompagner. Où va-t’elle être emmenée ? La police ne donne pas d’information sur les arrestations et le téléphone portable de la jeune africaine est désactivé.

« Angèle, dublinée, la disparition » c’est la seconde partie du reportage de Véronique Marti, diffusé le 09 mai 2017, sur la RTS

BENJAMIN CLEMENTINE « God save the jungle »

Les liens...

La RTS, le site

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.