Deuxième volet des mésaventures d'Angèle, victime de la procédure "Dublin"...

Réfugiés d' Érythrée et de Syrie à la gare centrale de Milan - juin 2015
Réfugiés d' Érythrée et de Syrie à la gare centrale de Milan - juin 2015 © AFP / Mauro Ujetto / NurPhoto

Aujourd'hui...

Dimanche dernier nous avions rencontré Angèle, cette jeune migrante d’Afrique de l’Ouest de vingt-quatre ans déclarée « NEM Dublin », c’est à dire « Non entrée en matière sur requête d’asile »…

Souvenez-vous, Angèle avait été interpellée devant l’Office Cantonal de la Population et des Migrations à Genève deux jours avant l’expiration de son « délai Dublin ». Son téléphone désactivé et aucune information sur son lieu de détention, Angèle avait littéralement disparu.

Avec ce 3e reportage, Véronique Marti progresse dans son enquête, elle a retrouvé Angèle à Milan. Livrée à elle-même, elle erre avec d’autres réfugiés aux abords de la gare centrale.

« Angèle dublinée : terminus Milan » c’est la 3e partie d’un reportage diffusé le 10 mai 2017 sur la RTS

EKLIPS « Holding on »

Nous sommes toujours avec Angèle, cette jeune africaine réfugiée en Suisse qui finalement a été renvoyée en Italie.

Elle doit se rendre au poste de police de Varèse, au Nord-Ouest de Milan pour savoir dans quel centre d’accueil elle sera hébergée en attendant le traitement de sa demande d’asile. Elle ne parle pas italien, mais elle comprend quand même qu’il n’y a pas de place pour elle.

« Angèle dublinée : la quête d’un toit » c’est la dernière partie de ce reportage de Véronique Marti, diffusé le 11 mai 2017, dans l’émission « Vacarmes » pour la RTS.

GAEL FAYE « A trop courir »

Depuis Véronique Marti n’a plus de nouvelles d’Angèle, elle est retournée à Milan pour tenter de la localiser. En vain.

Le lien...

La RTS, le site

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.