Et on commence cet état des lieux francophones sur la santé publique avec le Canada.

La semaine dernière nous vous faisions découvrir le portrait de Widia Larivière, une jeune femme qui milite pour les droits des autochtones.

Il s’agissait du 1er numéro d’une série qui s’attache à prouver qu’il y a de l’espoir dans la jeunesse d’aujourd’hui.

Cette semaine, rencontre avec Anne-sophie Thommeret-Carrière, une étudiante en médecine de vingt-cinq ans qui souhaite rendre à Hippocrate ce qui appartient à la médecine. Très préoccupée par les patients les plus vulnérables, qu’ils soient sans abris, travailleuses du sexe, mères de famille monoparentale, migrants, autochtones, ou incarcérés, elle milite pour que la formation des étudiants prenne AUSSI en compte leurs soins.

Canada : « Jeunes et inspirants : Anne-Sophie Thommeret-Carrière »

Un reportage de Marie-France Bélanger, diffusé sur Radio-Canada, le 22 février 2015

En remettant au centre du débat sanitaire ces patients oubliés par un système de santé disons… distrait, Anne-sophie Thommeret-Carrière ramène la médecine à sa fonction première : maintenir en bonne santé toutes et tous.

Belgique : « Le Projet Philéas »

Un reportage de François Louis et Michel Servais, diffusé sur la RTBF/La Première, le 21 mars 2015

« Marguerite Duras disait : la solitude est toujours accompagnée de folie…. »

Les patients que nous allons rencontrer maintenant grâce à François Louis et Michel Servais de la RTBF subissent cette folie au point d’en devenir dangereux pour la société.

Tous ont commis des délits voire des crimes, et tous ont été jugés irresponsables de leurs actes, et placé en centre de soins neuro-psychatriques. L’objectif n’est pas de leur éviter la prison à tout prix, mais bien de travailler à leur réinsertion dans la société civile.

Il y a quelque chose de chaotique dans le cerveau d’un psychotique, et dans le centre de soins philéas, ce désordre mental est parfois très palpable notamment dans la manière dont les patients communiquent ; tous sont « stabilisés » comme disent les professionnels ; grâce aux médicaments ils sont débarrassés des symptômes les plus graves de leur psychose : hallucinations, délires, crises paranoïaques.

Ce reportage nous mène au cœur de ce centre de soins neuro-psychatrique où vivent patients et soignants.

Suisse : « Victimes de l’amiante : qui doit payer ? »

Un reportage de Frédéric Pfyffer, diffusé sur la RTS, le 21 mars 2015

Frédéric Pfyffer a proposé à la RTS un reportage édifiant sur l’amiante et ses dégâts. Pour tenter de comprendre comment s’en sortir, il est allé à la rencontre des victimes, mais aussi des entreprises, des syndicats et des assurances.

Qui est responsable de cette tragédie, c’est une des nombreuses questions qu’il s’est posée tout au long de son reportage…

Les liens

RFP - L'espace francophone

RFP - Les radios francophones publiques Le site des Radios francophones publiques : Radio France - Radio Télévision Suisse - RTBF - Radio Canada

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.