Souvent harcelées, sifflées, agressées… pour répondre à un sentiment d’insécurité, les femmes ont développé des stratégies d’évitement qui sont devenus des réflexes de protection.

Harcèlement de rue
Harcèlement de rue © Getty

Aujourd'hui...

Depuis quelques années des femmes dénoncent les violences sexistes quotidiennes.

Publié le 16 avril 2015, un rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes dévoile que 100% des utilisatrices des transports en commun disent avoir subi des violences sexistes. Le même jour, le collectif Stop harcèlement de rue lance une campagne de sensibilisation. Depuis, les choses s’accélèrent. Géographes, urbanistes et municipalités se mobilisent pour rendre les espaces publics plus rassurants.

Souhad, Amira Chebli et Shams Raoudhani
Souhad, Amira Chebli et Shams Raoudhani / Anne Bonneau

C’est en Tunisie que nous emmène notre premier reportage. La reporter Anne Bonneau a arpenté les rues de Tunis avec des femmes qui portent un regard très critique sur leur environnement. En compagnie d’une chorégraphe, d’une slameuse, d’une metteure en scène, d’une universitaire et de femmes rencontrées dans un salon de coiffure, elle nous permet de réaliser et d'assimiler qu’une simple promenade en ville peut être perçue par les hommes comme une provocation.

« Rues de Tunis » c’est un reportage d’Anne Bonneau, diffusé le 29 avril 2017, sur Outre-Mer 1ère

JUNIORE « Difficile »

Pour le second reportage sur les femmes dans l’espace public, nous ne pouvions ignorer la conséquence la plus dramatique de cette agressivité permanente : le viol.

Dans les années 70 est apparu un nouveau concept : La culture du viol. Celui-ci véhicule des mythes qui inversent le rapport de base tendant à réhabiliter les agresseurs et à blâmer les victimes.

À Genève, l’association Viol-Secours reçoit des femmes ayant subi des violences sexuelles. Agnès Molnar, travailleuse sociale, nous raconte que la culpabilité revient systématiquement dans leurs témoignages. Et Coline de Senarclens, de lʹassociation Slutwalk nous explique comment ce concept imprègne littéralement toute la société.

« Viol : c’est quoi la culture du viol ? » c’est un reportage de Pauline Vrolixs, diffusé le 27 avril 2017, sur la RTS

FEIST « I’m not running away »

Les liens...

La RTS, le site

Outre-Mer 1ère, le site

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.