En Bretagne, un sculpteur travaille à la création d’un poisson à remplir de déchets. Ce poisson-poubelle sera installé sur la plage pour récolter les plastiques, les mégots, etc.

Michel Legay et son poisson poubelle
Michel Legay et son poisson poubelle © Michel Lagay

L’œuvre est en cours d’élaboration. Elle mesure 2 mètres de long et 1 mètre de haut. On la doit à un retraité de 70 ans, collectionneur de bateaux à voile en bois. Son poisson sera installé dans le Golfe du Morbihan sur l'une des plages de Sarzeau.

"Prendre soin des océans"

"Mon objectif est de sensibiliser les parents et leurs enfants à la nécessité de prendre soin de nos océans et aux dégâts causés par la pollution", souligne Michel Legay, ancien graphiste vivant en Bretagne à l’origine du projet.

Des bouteilles plastiques, des mégots, des vieilles couches

Fabriqué avec du grillage et de l’acier, rond et de couleur jaune, le poisson est aérien, stylisé et fonctionnel. Doté d’une ouverture sur le haut, on y jette à l’intérieur tous les détritus trouvés sur la plage. Les promeneurs seront ainsi invités à le remplir de bouteilles plastiques, de filets, de papiers, de mégots, de couches sales… Une trappe dans le bas du ventre permet de vider facilement ce poisson-poubelle.

La quantité de plastique dans les mers pourrait doubler dans les 10 ans à venir

Il y a urgence à agir, le fond mondial pour la nature (VWF) prédit que la quantité de plastique dans les mers pourrait doubler au cours de la décennie 2020-2030 si l’on ne fait rien. Conscient de l’enjeu, Michel Legay a réalisé cette poubelle ludique et éducative.

Mieux vaut que les déchets se retrouvent dans le ventre du poisson-poubelle que dans celui d’animaux marins

Bientôt des bancs de poissons-poubelles

Très vite, l'idée du poisson-poubelle a été acceptée. "Le maire de Sarzeau a rapidement validé mon projet. La municipalité m’a acheté la maquette et passé commande d’un autre poisson-poubelle que j’ai amélioré dans sa forme, il est plus rond avec des nervures qui évoquent la mappemonde et il est peint en jaune pour plus de visibilité", précise le Breton d’adoption. Ces poissons seront visibles lors des fêtes de la semaine du Golfe qui ont lieu du 27 mai au 2 juin. Il se pourrait qu’à cette date, la municipalité annonce l’installation de tout un banc de poissons-poubelles…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.