Une collecte de boites pour le Noel des SDF est organisée à Lille et sa métropole auprès des particuliers.

Des boîtes de présents pour les sans-abris
Des boîtes de présents pour les sans-abris © Getty

"La boîte de Noël pour les sans-abri" est une idée aussi originale qu’efficace. Lancée il y a cinq ans par l’association HelpAssos à Lille , cette opération rencontre d’année en année un succès grandissant.

Boîte à chaussures 

Cette initiative permet à qui le veut de remplir une boîte à chaussures de petits cadeaux et de douceurs, boîte qui sera remise à une personne qui vit dans la rue . L’idée n’est pas de vider ses placards,  mais plus d’exprimer à travers ce geste une générosité partagée. .  

Une chaîne de solidarité pour les points de collecte

Les boîtes sont ensuite déposées chez des commerçants, des entreprises mais aussi des écoles qui se sont engagés à être des points de collecte jusqu'à la mi-décembre. Le format de la boîte à chaussures a été adopté car tout le monde en a une chez soi. Ainsi toutes les personnes à la rue recevront une boite de même taille.

Douceurs en tout genre

Patricia Grajda la vice présidente d'HelpAssos recommande de mettre à l’intérieur de celles-ci tout ce qui peut faire plaisir. Des douceurs comme des chocolats, des biscuits, des gâteaux, et pourquoi pas des verrines. Mais pas de denrées à réchauffer ni pâtes, ni riz, rien qu'il faille faire cuire" précise-t-elle. Elle propose aussi d'y glisser des choses utiles comme des chaussettes, un bonnet , une écharpe, ou une lampe de poche.

Des milliers de boîtes 

La première année, 95 boîtes ont été collectées, la deuxième 300, la troisième ce fut le grand écart avec 1500 boîtes et en 2019, c'est à dire l'année dernière 4000 boîtes  . 

Maraudes

Après la collecte, qui va durer jusqu’au 14 décembre, s'ensuivra la vérification du contenu des boites par les bénévoles d'HelpAssos jusqu'au 18 décembre. Après, celles-ci seront remises aux associations qui les redistribueront aux personnes à la rue lors de leurs maraudes de Noël. 

Dans d'autres villes la même collecte existe mais sous des noms différents. 

Patricia Grajda, vice présidente d'Helpassos , au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe