Avec son entreprise Comprehensive Design Services, Chinwe Ohajuruka voit dans cette crise du logement une belle opportunité d’accélérer la transition énergétique de son pays.

La récente vague d’urbanisation a forcé des millions de Nigérians à habiter dans des bidonvilles et des squats
La récente vague d’urbanisation a forcé des millions de Nigérians à habiter dans des bidonvilles et des squats © Getty / Gerard Puigmal

Créé en 2012, Comprehensive Design Services propose des logements à ceux qui n’y auraient autrement pas accès. L’entreprise cherche à améliorer les conditions de vie de la population locale en construisant des maisons abordables, avec des sources d’énergies renouvelables fiables, de l’eau propre et des installations pour favoriser le recyclage.  

Les énergies renouvelables une opportunité

Et l’on peut dire qu’il y a urgence : la récente vague d’urbanisation rapide a forcé des millions de Nigérians à habiter dans des bidonvilles et des squats. Cela est lié au fait que la population du pays s’accroît plus vite que sa capacité de construire de nouveaux logements, et que de nombreux facteurs limitent l’accès à la propriété : prix élevé du foncier, manque de financements, taux d’intérêt exorbitants, coûts importants des matériaux et de la construction, délais d’attente pour l’obtention des titres fonciers… Résultat : plus de 80% des Nigérians vivent dans des conditions insalubres et beaucoup d’entre eux n’ont pas d’électricité.

Architecture bioclimatique

Pour faire face à cette situation dramatique, Chinwe Ohajuruka s’est lancée dans l’architecture bioclimatique, qui n’est autre qu’une modernisation des principes de construction traditionnelle : les bâtiments sont construits à l’écart du soleil, de la pluie et des insectes, la ventilation et de la lumière naturelles sont maximisées, l’habitation est surélevée pour être à l’abri des inondations, et l’eau de pluie est récupérée lorsque c’est possible. Sinon, elle provient de nappes phréatiques et est acheminée grâce à une pompe alimentée par de l’énergie solaire.

12 prototypes de maisons

Elle a commencé par construire 12 prototypes de ces maisons passives dans deux quartiers de Port Harcourt au Nigéria. Ces maisons, construites en 12 semaines, consomment de 50 à 75% d’énergie de moins que les logements classiques au Nigéria. L’entreprise travaille actuellement à la construction d’un nouveau lotissement résidentiel, comprenant près de 40 logements dont des studios et des maisons avec une ou deux chambres.  

Un financement international

Financé au début par l’USAID et la Fondation Western Union, Comprehensive Design Services cherche désormais à lever des fonds dans le secteur privé. Les bâtiments coûtent 25 à 50% de moins à construire que d’autres habitations similaires. C’est encore une goutte d’eau par rapport déficit de 17 millions de logements dans le pays, mais Chinwe Ohajuruka est optimiste et elle se voit déjà reproduire cette initiative à travers l’Afrique subsaharienne !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.