Des baskets fabriquées avec des déchets issus de la mer arrivent sur le marché. Elles sont réalisées avec la collaboration des marins pécheurs de Marseille.

Le chalut qui recupere  les bouteilles plastiques pour en  faire des baskets
Le chalut qui recupere les bouteilles plastiques pour en faire des baskets © Corail

La mer et ses déchets deviennent une source d’inspiration pour de jeunes entrepreneurs.

Les bouteilles récupérées sont ensuite lavées, trillées et broyées. Les éléments broyées vont permettre de faire le tissu de  la partie supérieure de la basket. Du cuir végan utilisant des morceaux de pommes constitué les renforts sur les cotés. Quant à la semelle, elle est en plastique recyclé et caoutchouc naturel. 8 bouteilles plastiques sont utilisées pour chaque paire de corail

Fabriquée avec des bouteilles plastiques remontées par les pêcheurs 

Ces bouteilles plastiques viennent de la mer méditerranée. Elles sont pêchées au large de Marseille par des pêcheurs qui tous les jours rencontrent cette forme de pollution. Ils ont accepté avec d'autant plus d’intérêt l’initiative  que certains jours ils remontent plus de plastique que de poissons dans leurs filets. 

Un chalut adapté

Alexis fournit à ces pêcheurs un chalut spécialement étudié. Ils font des tours en mer à deux nœuds, deux nœuds et demi. Cette  vitesse basse permet de récupérer tout ce qui flotte mais aussi aux poissons de s'échapper de cette sinistre collecte.

8 bouteilles pour faire une paire

Les bouteilles récupérées sont ensuite lavées, trillées et broyées. Les éléments broyées vont permettre de faire le tissu de  la partie supérieure de la basket. Du cuir végan utilisant des morceaux de pommes constitue les renforts sur les cotés. Quant à la semelle, elle est en plastique recyclé et en  caoutchouc naturel. 8 bouteilles plastiques sont utilisées pour chaque élégante paire de corail

Le projet est tout nouveau. Une campagne de financement participatif est actuellement en cours sur Ulule.

Toutes les explications du sémillant Alexis Trocaz cofondateur de Corail au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.