L’ONG "Zéro Waste" en 2018 avait lancé un défi : "rien de neuf". Face au succès rencontré, elle élargit son action cette année.

88% des français changent de portable tous les 2 ans alors qu'ils sont en bon état
88% des français changent de portable tous les 2 ans alors qu'ils sont en bon état © Getty / TimeStopper

Près de 15 000 personnes l’année dernière ont souhaité relever le défi Rien de neuf. Compte tenu de cette participation, l’ONG a décidé d’amplifier le mouvement. Elle se donne pour objectif d’atteindre au cours de l’année 2019 , 100 000 participants. 

Pour obtenir ce résultat, faire ce bon en avant,  elle va élargir son action en mobilisant  les entreprises et les collectivités locales afin de fédérer leurs communautés.

Une plate forme pour mesurer l'impact du non achat 

L’ONG Zero Waste veut être dans la démonstration. Elle a créé une plateforme spécifique . Celle-ci permet de mesurer l’impact des non achats

Ainsi chaque fois qu’un participant au défi renoncera à l’achat d’un produit neuf, il saura combien de matière première a été épargnée.  « Le fait de pouvoir mesurer ses efforts est une vraie source de motivation et facilite la poursuite du défi » précise Flore Belingen responsable de l’ONG.

Un compteur totalise la quantité de matière première économisée

Une fois sur le site, il faut indiquer si l’on a renoncé à l’achat envisagé ou si l’on a opté pour alternative comme l’achat d’ un bien d’occasion. Après, il faut se reporter à la catégorie du bien neuf non acheté, que se soit du lourd, comme de l’électro ménager ou du plus léger comme des vêtements. Tout a sa place. 

Une fois le bien référencé, le site calcule la quantité de matière économisée. Et en fin d’année, le compteur  totalisera pour chaque participant la quantité de  matière première qui aura ainsi été préservée.

Une machine à laver représente plusieurs tonnes de matière première épargnée

Renoncer à l’achat d’une machine à laver neuve, revient à  économiser 37 kilos d’acier, 18 kilos de béton, 13 kilos de plastique, 2,7 kg de d’aluminium et 1,4 kg de cuivre. Pour trouver ce petit kilo de cuivre il aura fallu déplacer 11,2 tonnes de roche pour l’extraire. 

Pour un micro-onde de 13 kilos c’est aussi impressionnant : il pèse en réalité plus de deux tonnes de matières premières. 

Connaitre ces chiffres avant d’acheter est un grand pas pour la planète.

Pour plus de détails retrouvez Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.