Afin de rendre le droit plus accessible, les notaires sortent de leurs offices. Ils ont commencé par les cafés et étendent maintenant les consultations à bord du TGV.

Panonceau de notaire en France
Panonceau de notaire en France © AFP / PASCAL GUYOT

Parce qu’il est plus facile de pousser la porte d’un café que celle de l’office d’un notaire, Vincent Chauveau a demandé à ses confrères d’aller le premier samedi de chaque mois dans les bars. Son mouvement le conseil du coin a pris de l’ampleur au fil des mois et a été relayé dans toute la France. Après les cafés, le TGV...

Vincent Chauveau, notaire, au micro d’Emmanuel Moreau

Le site de Conseil du coin

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.