Afin de rendre le droit plus accessible, les notaires sortent de leurs offices. Ils ont commencé par les cafés et étendent maintenant les consultations à bord du TGV.

Panonceau de notaire en France
Panonceau de notaire en France © AFP / PASCAL GUYOT

Parce qu’il est plus facile de pousser la porte d’un café que celle de l’office d’un notaire, Vincent Chauveau a demandé à ses confrères d’aller le premier samedi de chaque mois dans les bars. Son mouvement le conseil du coin a pris de l’ampleur au fil des mois et a été relayé dans toute la France. Après les cafés, le TGV...

Vincent Chauveau, notaire, au micro d’Emmanuel Moreau

Le site de Conseil du coin

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.