A Cayenne, en Guyane, une nouvelle forme d’hôtellerie alternative pour les habitants des villages isolés est très attendue. Elle évitera qu'ils renoncent à faire le voyage souvent indispensable

Les villageois qui habitent dans des carbets ont demandé une auberge avec des hamacs
Les villageois qui habitent dans des carbets ont demandé une auberge avec des hamacs © Getty / Eric TRAVERS

L’auberge dont il s’agit s’appelle Yanakaz. Elle sera située en centre ville de Cayenne, le terrain est déjà choisie, le permis de construire accepté.

Hotel aux tarifs  trop élevés

Cette auberge a été créé par Frederique Longin. Elle est destinée à recevoir  les familles qui vivent  dans les communes isolées de Guyane et qui doivent se rendre à la capitale ou les hôtels sont hors de prix car tourné vers le tourisme d'affaire.

Installation dans les bois 

Elles  viennent pour des raisons de santé , administratives et sociales . Les communes de l’intérieur n'ont pas d’hôpitaux  et les dispensaires ne sont pas suffisamment équipés pour assurer le suivi des pathologies lourdes. Les parents peuvent aussi avoir besoin de rencontrer les familles qui accueillent leurs enfants continuant leurs études dans la capitale faute d'établissements scolaires à l’intérieur des terres. 

Ainsi , avec  cette auberge ,  les familles n’auront plus besoin, comme cela arrive trop souvent, de se construire un habitat sommaire dans les bois en périphérie de la capitale , le temps de leur  séjour.

Des dortoirs avec hamacs 

L'auberge s'appelle Yanakaz, ce qui signifie en créole, comme à la maison. Ses plans ont été élaborés en fonction des modes de vie des villageois et de leurs souhaits. Ainsi l'hébergement en hamac et en dortoir est privilégié.  Une cuisine commune permet à chacun de faire son repas à moindre coût. Une cour centrale facilite les échanges. La nuitée débute à 15 euros. 

Le projet n'attend plus que le financement pour sortir de terre. 

Cette nouvelle forme d’hostellerie à vocation sociale vient de recevoir le prix Talents des cités 

Pour plus de précisions, retrouver Frédérique Longin qui a imaginé Yanakaz ,  au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe