Un agriculteur a conçu une carte interactive pour permettre aux agriculteurs qui souhaitent accueillir à bord de leurs machines des visiteurs intéressés.

La carte interactive des paysans qui accueillent à bord de leurs moissonneuses
La carte interactive des paysans qui accueillent à bord de leurs moissonneuses © Davide Forge

David Forge, agriculteur céréalier, a créé la plateforme collaborative Moissonneuse.fr pour permettre aux citadins, ou à ceux qui ne travaillent pas dans le milieu agricole, de découvrir les travaux à la ferme. En pleine période de moisson , il a ainsi conçu une carte interactive pour permettre aux agriculteurs qui souhaitent accueillir des visiteurs de se signaler.

Une carte interactive

Dans toute la France, des agriculteurs volontaires indiquent où et quand ils vont moissonner, ils ajoutent une photo de leur machine et peuvent en préciser le modèle. S’ils le souhaitent, les paysans peuvent laisser un commentaire sur la carte pour décrire ce qu’ils proposent : « Place très confortable, aux premières loges pour voir comme la nature est magique. Une petite graine semée il y a plusieurs mois en a produit cent ! », écrit ainsi un agriculteur.

La moissonneuse un lieu d'échange privilégié

« L’idée est de répondre à la curiosité de tout le monde, les jeunes qui s’intéressent à l’agriculture, ceux qui aiment la mécanique ou encore les curieux qui veulent connaitre le métier de près ! », précise David Forge, l’agriculteur céréalier à l’origine de cette initiative. Pour les agriculteurs, c’est un moyen de briser la solitude dans laquelle leur métier peut parfois les plonger et créer un lieu d’échange privilégié. D’autant que les paysans apprécient généralement de partager leur expérience. « C’est agréable de répondre aux questions, d’éduquer, d’informer sur notre métier. La moisson est le point d’orgue du métier, c’est à ce moment si l’on voit si la récolte sera bonne ou pas et de l’expliquer à notre passager », indique le céréalier basé en Indre-et-Loire qui a déjà moissonné avec des amis à bord.   

Des conseils au future copilote de la moissonneuse

L’agriculteur recommande de rester au moins deux heures, d’apporter quelques friandises et des boissons fraîches pour rendre le voyage encore plus convivial ! Les explications de Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau.
 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.