Un breton se lance dans la commercialisation de papier à base de pierre. Un matériau plus écologique et recyclable. Plus besoin ni d'eau ni de détruire des arbres. Certains comme la maire de Paris l'utilise déjà pour leurs cartes de visites.

Un imprimeur breton utilise du papier réalisé à partir de pierre
Un imprimeur breton utilise du papier réalisé à partir de pierre © Maxppp / Michèle Constantini/AltoPress

Un imprimeur du Finistère se lance dans la commercialisation de papier à base de pierre à travers la startup Armen paper.  Ce papier Pascal Parmentier l' importe de Tawain. 

Adepte d'écologie et d'économie circulaire, il a apprécié de découvrir que celui-ci était fabriqué à base de calcaire, puis réduit en poudre très fine, semblable à de la farine auquel on ajoute de la résine... Ainsi transformés, les granulés sont laminés pour obtenir des feuilles de papier... La fabrication de la feuille de pierre ne nécessite ni arbres, ni eau. Un gain énorme alors que pour fabriquer une tonne de papier classique, on coupe 20 arbres,et que 60000 litres d'eau sont utilisés. Les granulés sont simplement chauffés à haute température pour être laminés et transformés en feuille. 

Ces feuilles sont en outre recyclables à 100 % et de manière illimitée, là où le papier classique n’est recyclable que trois fois. 

Les explications de Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.