La location des vélos et des trottinettes en ville est un marché qui explose. A Angers, une jeune société a mis en place un système original

Paul-Adrien Cormerais et son vélo electrique au salon ChangeNow
Paul-Adrien Cormerais et son vélo electrique au salon ChangeNow © Radio France / Emmanuel Moreau

Dans les rues d'Angers circulent des vélos et des trottinettes de couleur bleu, facilement reconnaissables. Même si elles appartiennent à des particuliers elles sont toutes en libre service.

Adopte un pony 

Paul-Adrien Cormerais est à la tête de la société Pony. Celle-ci propose aux particuliers d'acheter une trottinette ou un vélo électrique et de mettre le deux roues en libre service  à la disposition du public. Le propriétaire partage à hauteur de 50% ses gains avec la société.  L’opération intitulée "Adopte un pony" est un pas de plus vers la mobilité partagée. 

500 vélos et 150 trottinettes

La formule a d'abord été testée à Angers où il y a maintenant 500 vélos et 150 trottinettes sur le terrain. Fort de ce succès, Paul-Adrien a proposé ce service à Bordeaux. En 2 jours, tous les deux roues ont été achetés. 

3 fois moins de vandalisme que chez les concurrents

Paul-Adrien assure qu’ à Angers comme à Bordeaux, le vandalisme est 3 fois moins  important que pour ses concurrents. Il l'explique par le fait que chaque machine est personnalisée. On sait qu'elle appartient à quelqu'un, à un ami, un voisin. Quand on réserve sur l'application, le deux roues a un nom. On prend "Jolly Jumper" et pas juste un moyen de transport.

Pony postule pour être présent sur le pavé parisien. 

Plus de détails avec Paul-Adrien Cormerais co fondateur de la société Pony au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.