Le gaspillage alimentaire n’est pas seulement dans les grandes surfaces, il est aussi dans nos frigidaires. L'association HopHop Food permet le don alimentaire entre particuliers en redistribuant le trop-plein de nos frigos grâce, entre autres, à des garde-mangers solidaires.

Au lieu de jeter redonner autour de soi les produits alimentaires que l'on ne pourra utiliser
Au lieu de jeter redonner autour de soi les produits alimentaires que l'on ne pourra utiliser © Radio France / Emmanuel Moreau

On jette en moyenne 13 kg d’aliments par an de produits non périmés ou non ouverts dont les 2/3 sont des fruits ou légumes. L’association HopHopFood évite ce gaspillage en facilitant le don alimentaire entre particuliers.

Gaspillage et poubelle évités

Elle propose une application gratuite où l’on affiche les aliments que l’on ne pourra utiliser parce que l’on a surestimé nos besoins lors des courses, à la veille d’un départ en week-end, ou pour toute autre raison. Les personnes intéressées dans le secteur se signalent et gaspillage et poubelle sont ainsi évités.

Don et rencontre

Légumes, fruits, produits secs, on trouve de tout sur l'application. Pour des raisons d’hygiène, la viande, le poisson sont exclus. La plupart du temps, les personnes se donnent rendez-vous au pied de l'immeuble du donateur. Cet échange est l'occasion de rencontre, une façon de créer du lien. 

Garde-mangers solidaires

Et pour les personnes qui souhaitent donner mais ne veulent pas rencontrer les personnes, l'association met en place des gardes-manger solidaires où elles peuvent déposer leurs aliments. Cinq sont déjà installés dans des magasins d'alimentation, d'autres le seront prochainement dans des associations.

L'association HopHopFood et son application ont été primées par la Fondation Feuilhade, la plus petite fondation qui soit, qui met en lumière les solidarités de proximité. 

Michel Montagu cofondateur de l'association HopHopFood au micro d'Emmanuel Moreau pour plus d'explications.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.