50 iglous ont été distribués pour mettre à l'abri les SDF contre les rigueurs du froid. Une initiative citoyenne qui ne plait pas forcément aux associations.

Iglou testé à proximité de la gare de Lyon à Paris
Iglou testé à proximité de la gare de Lyon à Paris © Iglou

Cette action citoyenne on la doit à l’association Iglou montée par deux particuliers qui a réussi à réaliser pour cet hiver 50 abris destinés aux sdf.

15 degrés à l’intérieur de l'abri

Ces « iglous » comme ils les appellent, spécialement conçus,  permettront d’éviter des drames liés au froid . De conception unique ils ressemblent plus à un tunnel qu’a une tente. Compact et pliable, leur isolation thermique permet de garder la chaleur humaine. A l’intérieur il fait 15 degrés quand il fait 0 à l’extérieur , 20 degrés quand c'est un couple qui l'occupe.

Résiste au feu

Si un réchaud se renverse, si un mégot mal éteint tombe au sol,  il n'y a pas de risque de feu. L’iglou est ignifugé. 

Une action lancée par un jeune ingénieur sur ces propres deniers

L’initiative est née au retour de Geoffroy de Reynal un jeune ingénieur en énergie renouvelable. Lorsqu’il revient en France en 2017,après plusieurs chantiers à l’étranger, il est choqué par le nombre de personnes dormant à la rue. Il  décide alors d’utiliser ses compétences et engage ses deniers personnels pour répondre à un besoin social. Il fera plusieurs prototypes qu'ils distribuera d'abord à Bordeaux dans des squats, à Paris dans le bois de Vincennes et ailleurs. Cet hiver il a pu en réaliser 50 grâce au prix coup de cœur attribué par les collaborateurs  du fond Qualitel touchés par cette initiative innovante.

Alice Lainé, présidente de l'association Iglou au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.