Pour soutenir le cinéma, des films sont projetés à la nuit tombée sur les murs de Paris, une initiative reprise en régions.

Paris transformé en cinéma géant pendant le confinement
Paris transformé en cinéma géant pendant le confinement © Anissa BONNEFONT

Anissa Bonnefont, est la réalisatrice du documentaire Wonder Boy qui faisait partie des nominés pour le César du meilleur  documentaire  C'est elle qui a eu cette idée poétique. 

Cri du cœur

Lorsqu’elle a appris que les salles ne rouvriraient pas en décembre, consternée, elle a lancé un cri, un cri du cœur. Dans son message sur Instagram elle a demandé aux parisiens amoureux du 7 eme art de se mobiliser.

Cinéma au balcon

Elle a sollicité ceux possédant un rétroprojecteur afin qu'à la nuit tombée ils projettent  leur film préféré . C’est ainsi qu’un dimanche soir de décembre  les cours,  les rues,  les façades des immeubles  se sont transformées en écran de cinéma.

Partager des émotions 

"J'ai eu envie que Paris se transforme en un cinéma géant.  J'avais en tête cette scène du film Cinéma Paradiso ou Philippe Noiret projette sur la place du village son film afin que tous les habitants en profite" explique Anissa qui pense qu'aujourd'hui avec la fermeture des salles plus que jamais  il faut retrouver le plaisir de partager des émotions.

Un film dans la vitrine d'un magasin de jouet 

Des films anciens d'autres plus récents ont ainsi été projetés.  "Il y avait des Casaves, des Felinis...  mais aussi The Mask, précise Anissa.  Elle a particulièrement été touchée par cette dame qui dans son magasin de jouet  avait tendu un drap banc dans la vitrine pour projeter un dessin animé...

L’opération continue 

Sur son compte Instagram Anissa continue de recevoir des messages afin de lui annoncer que dans des quartiers l’opération continue comme par exemple dans le 11eme  à Paris et qu'elle est  aussi reprise en régions. 

Un court film de ce moment de magie  a été réalisé par Anissa, il est visible sur son compte Instagram @https://www\.instagram\.com/anissabonnefont/?hl=fr

Retrouvez Anissa Bonnefont au micro d'Emmanuel Moreau 

L'équipe