Une designeuse crée une ruche qui rappelle la forme de l’essaim pour une apiculture douce et protectrice de l'abeille.

Capture écran de la ruche de Juliette Dorizon
Capture écran de la ruche de Juliette Dorizon © Juliette Dorizon

Sa ruche du nom d’Eustache casse les codes. De l’extérieur, elle ne ressemble pas aux ruches traditionnelles, dites Dadant, en forme de caisses que l’on connaît tous. Tout a commencé par une formation chez un apiculteur à New York, là-bas Juliette Dorizon, s’est passionnée pour l’apiculture urbaine.

De retour à Paris, Juliette Dorizon a imaginé sa ruche

Une fois rentrée à Paris, dans le cadre de ses études à l’école nationale des Arts Décoratifs de Paris, elle s’est lancée dans l’aventure en imaginant une autre ruche plus axée sur le bien être des abeilles. Non productiviste, Eustache encourage "une récolte de miel sur le surplus que produisent les abeilles en veillant à leur laisser les réserves de miel suffisantes pour passer l'hiver".

Juliette Dorizon au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.