Le golf est une activité à fort impact écologique. En arrosant le terrain avec des eaux recyclées, ce sport s'inscrit dans une démarche environnementale. A Agde, dans l’Hérault, sport et écologie se combinent à travers le golf. Une transformation qui va peut-être redorer l’image de cette activité.

A Agde 6 trous sur les 27 du golf pour l'instant sont arrosés avec des eaux usées
A Agde 6 trous sur les 27 du golf pour l'instant sont arrosés avec des eaux usées © Getty / Rohan Gohil / EyeEm

Station d'épuration à proximité

Ce terrain de golf depuis cet été est  arrosé grâce à un système de réutilisation des eaux usées. Le principe est simple, l’eau déjà utilisée, est  récupérée, puis  traitée grâce à un système permettant de filtrer les principaux résidus indésirables  dans une station d’épuration proche des installations sportives.  Elle est ensuite envoyée vers le golf pour arroser ce terrain aux essences méditerranéennes.

Six trous 

Ce système  n'alimente  que 6 trous sur les 27 que compte le terrain.  Il faudra attendre l’année prochaine pour que  le parcours du 18 trous soit entièrement arrosé avec les eaux usées.

10 ans pour y arriver

Pour en arriver là,  il aura fallu  pas moins d’  une dizaine d’année, à la fois pour obtenir toutes les autorisations  préfectorales et départementales mais aussi faire adopter le  procédé qui n’est admis que depuis 2014.  «Arroser un golf avec de l’eau potable c’est un crime contre la planète», tonne  le maire de la ville, Gilles d’Ettore, qui s’est montré très pugnace sur ce dossier. 

Une économie de 200.000 mètres cubes d'eau 

Il faut en moyenne 300.000 mètres cubes d'eau par an pour alimenter le golf d'Agde. Ce procédé va permettre une économie de 200.000 mètres cubes, ce qui représente la consommation d'une ville de 40.000 habitants....

Plus d'explications avec Pierre Zéau du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.