Le réseau des coiffeurs Solidhair récupère les mèches pour en faire des perruques pour les malades du cancer.

(Illustration) Au Chili aussi les perruques faites à la main par le styliste italien chilien Marcelo Avatte et son équipe, aident les enfants à retrouver leur estime de soi et leur confiance pendant le traitement du cancer. Hôpital de Santiago, 2014.
(Illustration) Au Chili aussi les perruques faites à la main par le styliste italien chilien Marcelo Avatte et son équipe, aident les enfants à retrouver leur estime de soi et leur confiance pendant le traitement du cancer. Hôpital de Santiago, 2014. © Reuters / Rodrigo Garrido

Un réseau composé de plusieurs centaines de coiffeurs récupère les mèches données par leurs clients pour en faire des perruques.

Opheline tient un salon de coiffure à Vertus dans la Marne. Si ces clients acceptent de lui donner leurs mèches de cheveux, elle leur offre la coupe. Elle n’est pas la seule à faire ainsi, ils sont 900 salons de coiffure en France à participer à cette action portée par l’association Solidhair. Les mèches offertes sont revendues à des perruquiers. L’argent récupérée permet d’offrir des perruques aux personnes à faibles revenus qui ont perdu leurs cheveux suite à une chimiothérapie. Le prix moyen d’une perruque étant de 400 euros, remboursée à moins de 150 euros par la sécurité sociale, l’aide de l’association est une aubaine.

Mathilde Gaudéchoux du Figaro demain au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.