Le réseau des coiffeurs Solidhair récupère les mèches pour en faire des perruques pour les malades du cancer.

(Illustration) Au Chili aussi les perruques faites à la main par le styliste italien chilien Marcelo Avatte et son équipe, aident les enfants à retrouver leur estime de soi et leur confiance pendant le traitement du cancer. Hôpital de Santiago, 2014.
(Illustration) Au Chili aussi les perruques faites à la main par le styliste italien chilien Marcelo Avatte et son équipe, aident les enfants à retrouver leur estime de soi et leur confiance pendant le traitement du cancer. Hôpital de Santiago, 2014. © Reuters / Rodrigo Garrido

Un réseau composé de plusieurs centaines de coiffeurs récupère les mèches données par leurs clients pour en faire des perruques.

Opheline tient un salon de coiffure à Vertus dans la Marne. Si ces clients acceptent de lui donner leurs mèches de cheveux, elle leur offre la coupe. Elle n’est pas la seule à faire ainsi, ils sont 900 salons de coiffure en France à participer à cette action portée par l’association Solidhair. Les mèches offertes sont revendues à des perruquiers. L’argent récupérée permet d’offrir des perruques aux personnes à faibles revenus qui ont perdu leurs cheveux suite à une chimiothérapie. Le prix moyen d’une perruque étant de 400 euros, remboursée à moins de 150 euros par la sécurité sociale, l’aide de l’association est une aubaine.

Mathilde Gaudéchoux du Figaro demain au micro d’Emmanuel Moreau

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.