Les poteries poreuses pour limiter le gaspillage de l'eau. Cette vieille technique utilisée il y a 4000 ans refait surface. Écologique, anti gaspillage, elle permet d'humidifier la terre sans noyer les plantes. Deux associés relancent avec des artisans potiers spécialement choisis cette façon de faire oubliée

Frédéric Bidault qui tient en main une de ses Oyas , le nom de ses poteries poreuses qu’il fabrique avec ses artisans potiers
Frédéric Bidault qui tient en main une de ses Oyas , le nom de ses poteries poreuses qu’il fabrique avec ses artisans potiers © Radio France / Emmanuel Moreau/France Inter

Une innovation...vieille de 4000 ans. Le principe est simple, la  poterie est enfouie dans le sol, juste son col ressort. Remplie d'eau elle humidifie le terrain selon les besoins. Ainsi les plantes ne sont pas noyées par un arrosage et disposent  en permanence de la juste quantité d'eau nécessaire . Une solution économique en eau et bénéfique aux végétaux qui ne s’épuisent pas à aller chercher leur eau. Un sucés commercial et environnemental pour les deux associés qui ont monté Oyas.

Frederic Bidault l'un de 2 fondateurs d'Oyas au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.