Une épicerie anti gaspi qui ne vend que des produits alimentaires invendus vient d'ouvrir au nord de Rennes.

Les produits frais de l'épicerie d'invendus de Melesses mai 2018
Les produits frais de l'épicerie d'invendus de Melesses mai 2018 © Vincent Justin

Partant du constat alarmant que 5 à 10 % des aliments fabriqués par l'industrie alimentaire sont écartés des réseaux de la distribution traditionnelle à cause de petits défauts, Vincent Justin et Charles Lottmann ont crée "Nous Anti Gaspi" la première grosse épicerie d'invendus.

Des produits frais, des produits secs

Leur première épicerie vient d'ouvrir à Melesses au nord de Rennes. Sur 300 m2, on trouve des produits frais comme des fruits et légumes écartés des étales parce que"moches", de la charcuterie refusée à cause du packaging ou des produits secs comme des pâtes ou des biscuits sans oublier du vin. 

"Cette semaine nous avons toute la production d'un vigneron qui passé au bio souhaitait libérer ses caves" déclare Vincent Justin

Différent des chaines de déstockages

Ce futur réseau de magasin se différencie des enseignes de déstockages car il souhaite avant tout lutter contre le gaspillage alimentaire. Les prix 20% moins chers s'accompagnent d'informations sur l'historique des produits dans un cadre dédié au recyclage. Les œufs bio par exemple à 0,25 euros sont proposés avec l'affiche "Je suis trop petit pour que l'on m'aime mais je peux faire une bonne omelette."

Des tonnes de nourriture sauvées de la poubelle.

Les fondateurs de « Nous » estiment pouvoir sauver ainsi du gaspillage 30 tonnes de nourriture tous les mois. Apres Melesses, d'autres ouvertures de magasins sont prévues cette année en Bretagne pour dans un premier temps favoriser les circuits courts.

Vincent Justin co-fondateur de Nous Anti Gaspi au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.