Plutôt que de jeter, les petits commerçants mettent à la disposition de leurs clients des paniers de fruits et légumes défraîchis.

Graapz sauve les légumes défraîchis
Graapz sauve les légumes défraîchis © Getty / duckycards

A partir de midi, des sacs de 3 kilos remplis de légumes et de fruits retirés des étales sont proposés aux clients. 

A l’intérieur, c'est la surprise. Le contenu est variable selon les jours. Il y aura la carotte qui se ramollit, le chou-fleur qui commence à se faner... Des fruits et légumes tout à fait consommables mais qui attirent moins. 

Plutôt que de jeter ces produits, la start-up Graapz propose aux commerçants de les sauver en constituant des paniers antigaspi

Une panier de 3 kgs sauvés, c'est 2 100 litres d'eau, 4 kg de CO² et 11 m² de terres préservées

Ce modèle semble parfaitement adapté aux petits commerces car ceux-ci à la différence des grandes surfaces, n'ont pas de gros stock et du coup, il est difficile d'organiser des tournées de ramassage, même si certains s'y engagent avec plus ou moins de succès. Le sac, à chaque fois, sera composé de fruits et de légumes mais pas de viande.

Les paniers sont à récupérer chaque semaine, ce qui représente 12 kgs de fruits et légumes sauvés par mois.

Alexandre Durand, cofondateur de Graapz au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.