Il y a bien une chose que l’on peut regretter dans ce monde tourmenté, c’est l’absence de toute poésie. Une poésie légère, bucolique, ludique, une bouffée d’air et un soupçon d’insouciance. Bastien Aillet est une sorte de poète par sa pratique de labyrinthes végétaux.

La poésie des labyrinthes végétaux
La poésie des labyrinthes végétaux © Getty / Adrian Edwards

Conçus sur des règles bien codifiées au milieu des espaces verts de la campagne et de la ville, les créations de Bastien s’apparentent à de gigantesques œuvres d’art. Les labyrinthes sont aussi une manière de réconcilier l’homme et la nature... 

L'équipe