Au Liban, une organisation caritative cuisine des milliers de repas pour venir en aide aux sans-abris et promouvoir la paix dans le pays.

Tout le monde met la main à la pate autour du four livré par grue
Tout le monde met la main à la pate autour du four livré par grue © @greatoven

Créé il y a à peine deux ans, The Great Oven, qui signifie “Le Grand Four” en anglais, mêle convivialité et créativité.

Des années de conflit

L’histoire du Grand Four commence dans la ville de Tripoli, sur la côte nord du Liban, à 90 km au nord de Beyrouth. Malheureusement, la ville reste très marquée par l’histoire récente, bon nombre de ses quartiers ont été dévastés par des années de conflit. Aujourd’hui encore, trente ans après la fin de la guerre civile libanaise, les tensions intercommunautaires sont encore palpables.

Une grande cuisine communautaire

C'est le chef cuisinier espagnol-irlandais James Gomez Thompson et la productrice d’émissions de télévision Nour Matraji qui en ont eu l’idée. Afin de rassembler la population autour d’un projet fédérateur pour atténuer les tensions, ils ont mis en place une grande cuisine communautaire organisée autour d’un four de plus de deux tonnes qui permet à n’importe qui de se former à la cuisine et de confectionner des repas pour les plus pauvres.

Un projet aussi artistique 

À Tripoli justement, l’objectif était de pacifier les relations entre anciens combattants rivaux et jeunes militants. Et le tout est saupoudré d’une belle dose artistique. Des artistes participent, ils sont musiciens, peintres, écrivains...

Producteurs locaux 

Les fours de The Great Oven ont vocation à être utilisés durablement par les communautés bénéficiaires : plutôt que de recevoir leurs repas “passivement”, elles mettent la main à la pâte ! Pour ce faire, l’organisation propose non seulement des formations gratuites mais elle met aussi en lien la communauté avec des acteurs de l’aide alimentaire et des producteurs locaux afin de créer une chaîne d’approvisionnement durable qui puisse en plus booster l’économie locale.

4 fours géants à Beyrouth

The Great Oven a déployé ses activités dans d’autres zones sinistrées. Et particulièrement à Beyrouth après la gigantesque explosion qui a détruit les logements de plus de 300 000 personnes le 4 août dernier. L’équipe a décidé d’installer quatre fours géants dans la capitale. Ils ont dû être livrés à l’aide d’une grue avant d’être soigneusement décorés par des artistes bénévoles.  Maintenant, des DJs viennent régulièrement mixer pour animer la préparation des repas !

Plus de détails avec Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.