Des familles dans toute la France apprennent ensemble à baisser leur facture énergétique en participant à un grand jeu vient de débuter.

Un jeu qui implique toute la famille pour réduire la facture énergétique
Un jeu qui implique toute la famille pour réduire la facture énergétique © Getty / Yunio Baro Gomez / EyeEm

Cela ressemble au jeu des sept familles de l'énergie où chacun des membres de la famille à un rôle à tenir. Plusieurs villes de France participent. Elles ont inscrit leurs habitants à ce défi intitulé "Familles à énergie positive".  A Bordeaux, 287 foyers ont ainsi décidé de relever le défi. Un chiffre en augmentation puisqu’ils étaient 245 en 2017 et 90 l'année du lancement.

Objectif : une baisse de la consommation de 8% minimum

Le jeu débute en décembre, il vient donc de commencer et se terminera en avril. L'objectif à atteindre est de d'arriver à baisser sa consommation, il faut viser au minimum 8% de moins. Pour y arriver, des aides sont proposées aux candidats. Les familles sont, par exemple, épaulées par des conseillers indépendants, elles disposent aussi d’un manuel des "100 écogestes à faire". Ce sont des gestes simples qui, en fait, doivent devenir des réflexes.

Des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs

Le poste chauffage, à lui seul représente, 70% des dépenses d’énergie. Le guide donne des conseils qui, pour la plupart, sont connus mais pas forcement appliqués comme baisser la température de son logement, quitte à mettre un pull, utiliser un thermostat d’ambiance, purger les radiateurs, installer des rideaux pour éviter de laisser passer l’air. Mais il propose également des gestes plus étonnants comme celui de placer des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs, ce qui améliore de 5 à 10% leur performance.

Echange de bons  plans.

Les candidats se rencontrent, se parlent. Résultat : "l’année dernière, les familles ont en moyenne économisé 10% d’énergie sur le territoire de Bordeaux Métropole", précise Guillaume Mousteils, chargé de projet pour la ville.
Les familles se regroupent même en équipes. L’an passé, à Bordeaux, la meilleure équipe est parvenue, à baisser globalement de 32,4% sa consommation d’énergie. Nedjoua Ghoribi fait partie de l’une des équipes distinguées. Elle a concouru avec ses collègues de travail de l’Inra . "Depuis longtemps, j’essayais de baisser ma consommation d’énergie mais seule et sans les conseils d’experts je n’y arrivais pas. Je me suis inscrite l’an passé pour participer au défi avec mes collègues et je viens de me réinscrire" indique cette mère de famille de 3 enfants.

Une baisse de 70% pour une équipe

Des étudiants en colocation ont une année réussi à baisser leur consommation d’énergie de 70% et remporté la palme. S'étant piqué au jeu, ils n'avaient pas utilisé de chauffage toute l'année...

Pour en savoir plus retrouvez Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.