Reportage dans un centre anti-poux qui, pour mieux lutter contre les parasites, utilise des aspirateurs munis d'embouts en forme de peigne.

Malorie Urban aspirateur en main à la recherche des poux
Malorie Urban aspirateur en main à la recherche des poux © Radio France / Emmanuel Moreau

Les poux, eux aussi, ont fait leur rentrée. C’est ce que confirme l’institut Open Healthcompagny qui suit leur progression à partir des ventes en pharmacie des produits de traitements.

Multiplication des centres anti-poux

L'institut constate qu'ils sont plus particulièrement nombreux  actuellement  à Paris, Lyon et Marseille. Ce qui fait le bonheur des centres anti-poux qui se multiplient.

Un aspirateur pour attraper le poux 

Chez Kid's Pouls, très implanté en régions et qui vient d’ouvrir pour la rentrée scolaire sa première boutique dans la capitale, on soigne grâce à l’aspirateur. Au bout du tuyau, un embout en forme de peigne. Toute la chevelure mèche par mèche est ainsi parcourue. Les poux sont aspirés et se retrouvent piégés dans le filtre au bout du tuyau.

Peigne et lotion

Passer l'aspirateur ne suffit pas. Une fois le poux attrapé, les lentes sont supprimés avec le passage du peigne et d'une lotion aux huiles essentielles. 

Kid's Poux et son aspirateur s’exportent. Grâce au soutien et la subvention de la région Occitanie la société ouvre son premier centre anti poux aux USA

Plus d'explications avec Malaurie Urban, formatrice dans les centres Kid's poux au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.