"Ne rien jeter, ne rien vider. La mer commence ici". Le message est scellé à coté de 13 plaques d’évacuation d'eaux de pluie à Collioure. Une campagne municipale de prévention pour changer les habitudes et éviter que les mégots, déjections canines, papiers gras n'arrivent dans les eaux de baignade voire sur la plage.

La mairie de Collioure (Pyrénées occidentales) a mis en place une campagne de prévention pour changer les habitudes et éviter que les mégots, déjections canines, papiers gras n'arrivent dans les eaux de baignade, voire sur la plage
La mairie de Collioure (Pyrénées occidentales) a mis en place une campagne de prévention pour changer les habitudes et éviter que les mégots, déjections canines, papiers gras n'arrivent dans les eaux de baignade, voire sur la plage © Getty / Yann Guichaoua-Photos

A Collioure plus personne ne peut  maintenant ignorer que les déchets jetés dans la rue terminent dans l’océan.

Cette commune des Pyrénées-Orientales  a décidé de faire graver un message très clair sur 13 plaques scellées à cotés des plaques d’évacuation des eaux pluviales.  «Ne rien jeter, ne rien vider. La mer commence ici».  Avec ces messages la municipalité veut sensibiliser les passants aux conséquences de leurs gestes quand ils abandonnent sur la voie public leurs déchets. En effet sous les trottoirs de la petite cité du Sud de la France, des canaux s’entremêlent et récupèrent les eaux de pluie qui vont ensuite se déverser directement sur les plages du centre-ville où les touristes se baignent. Ainsi, les mégots, déjections canines et autres papiers gras, tout ce qui est abandonné par les passants dans les rues se retrouvent à la mer. En été, au lendemain de fortes pluies, la ville est ainsi obligée d’interdire la baignade car les eaux sont trop polluées.   

Avec ses plaques gravées en lettres capitales, la commune compte ainsi changer les comportements.

Depuis le lancement de cette campagne d'autres municipalités de bord de mer ont contacté la ville de Collioure pour s'inspirer de cette initiative.

Les explications de Mathilde Golla du Figaro demain au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.