Le "club des oiseaux libres" est une plateforme qui s'adresse au plus de 50 ans. Elle permet aux touristes seniors d'être logés chez d'autres seniors. Ceux-çi s'engagent à les recevoir et à les accompagner pendant leur séjour. Une solution pour lutter contre l'isolement développée dans 38 pays.

Avec Free bird club les touristes seniors logent chez d'autres senoirs qui les accompagnent dans leurs sorties
Avec Free bird club les touristes seniors logent chez d'autres senoirs qui les accompagnent dans leurs sorties © Radio France / Emmanuel Moreau

Peter Mangan est irlandais. L'idée de crée Free Bird Club lui est venue après avoir mis sur Airbnb sa maison du comté de Kerry. 

Devant se rendre à Dublin, il avait laissé les clés à son père afin qu'il accueille les locataires qui avaient réservé. Celui-çi a tellement pris à cœur sa mission -souhaitant que ces hôtes gardent  un bon souvenir de leur passage-  qu'il les a accompagné pendant leur séjour en leur faisant découvrir la région, ses sites remarquables, ses golfs mais aussi ses pubs... 

Ce vétérinaire, retraité de 70 ans, qui souffrait d'une solitude chronique depuis la disparition de son épouse a retrouvé ainsi une joie de vivre.

Fort de ce constat Peter Mangan a lancé la plate forme Free Bird Club 

Elle permet de lutter contre l'isolement des seniors. Elle est réservée au plus de 50 ans, qui moyennant une cotisation peuvent prendre contact avec des des hôtes de leurs ages prêts à les recevoir. Ceux-çi s'engagent à être présent lors de leur séjour. Impossible de louer une maison vide. 

La plateforme lancée en juin dernier compte déjà 1800 utilisateurs réguliers avec 38 pays participants.

Emma Stokking de l'agence Sparknews au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.