Une jeune société des Hauts de France se lance dans la commercialisation de chaussettes vendues à l'unité. Elle lutte contre le gaspillage en évitant de jeter les chaussettes orphelines et permet avec ses différents motifs de multiples combinaisons

Mouyan Wong avec sa chaussette motif croissant
Mouyan Wong avec sa chaussette motif croissant © Radio France / Emmanuel Moreau

Tout le monde perd ses chaussettes. Plutôt que jeter la restante, il serait plus économique de remplacer la manquante. Dans cet esprit  une société lance en novembre la vente des chaussettes à l'unité.

Une collection avec 7 modèles

Monsieur Lucette, est une toute jeune société installée dans les Hauts de France.  Elle a été fondée par 3 amis d'enfance assez dépareillés venant d'horizons complétement différents. Pour eviter le gaspillage de tonnes de chaussettes jetées chaque année ils lancent une collection de chaussettes  vendues à l'unité afin de consommer juste ce dont on a besoin.

Croissants, moules, bières,  marinières...

Chaque chaussette en coton recyclé a son motif qui rappelle la région. Il y a celle avec des moules, celle avec des marinières, celle avec des frites, celle avec des croissants... On perd une moule on rachète une moule. La vente à l'unité permet aussi de faire des combinaisons. Les motifs se marient parfaitement entre eux. Il est ainsi possible d'associer moules et frites. 

Une fabrique familiale du Limousin

Les créateurs de Monsieur Lucette ont souhaité que leurs chaussettes soient fabriquées exclusivement en France pour soutenir la filière et lutter contre la délocalisation , c’est pourquoi  ils se sont adressés à une entreprise familiale du Limousin, Broussaud Textiles, qui a tout de suite été séduite par l’idée.

Une campagne de financement participatif sur KisKisBankBank est en cours afin que les premières chaussettes puissent sortir mi novembre. 

Mouyan Wong , co fondatrice de Monsieur Lucette au micro d'Emmanuel Moreau

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.