La voile solaire permet au voilier de se déplacer avec le vent et l’énergie du soleil. Des cellules photovoltaïques en recouvrent la surface et permet d'alimenter un moteur électrique.

Projet Baguaille moon fou : la création d'une voile solaire.
Projet Baguaille moon fou : la création d'une voile solaire. © Cyril BECU

Tout a commencé avec un char à voile. Gilles Serre primé au concours Lépine avait concu une voile rigide à variation de surface. Cyril Bécu la alors contacté pour étudier avec lui la possibilité de crée une voile rigide doté de capteur solaire.  Ainsi est né le projet Bagaille moon fou. Cette voile aile toute en carbone est  formée de compartiments avec des capteurs solaires que l'on ouvre ou ferme selon la puissance du vent. Elle a été présentée au salon nautique 2017. 

Elle permet une navigation avec le  vent et surtout un moteur électrique, c'est à dire sans vibration ni odeur. 

Une compagnie de porte conteneurs s'est intéressée à cette nouvelle forme de propulsion.

Les explications de Cyril Bécu sur son stand du salon nautique de Paris ,  chef du projet Bagaille moon fou au micro d'Emmanuel Moreau.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.