Comment s’alimenter sainement, à bon prix, grâce à une production locale lorsque l'on vit en ville ? La crise sanitaire a mis ce sujet de préoccupation en évidence.

Les tentatives d’autonomie alimentaire relèvent d’une belle utopie que des collectifs et associations essaient de relever ici et là. 

A Annecy, l’association très récente de Ceux qui sèment lancent un programme d’agriculture urbaine soutenue par la ville. Sylvain Leroux préside l’association. Sylvain bonjour. Devant la difficulté de trouver des espaces de production en ville, c’est la municipalité qui lui a offert l’opportunité de concrétiser son projet. Il répond à Philippe Bertrand

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.